Faux avis : faut-il se fier aux avis sur Internet ?

Il est tout à fait possible d’inciter ses clients à commenter sur Internet. Cette méthode est d’ailleurs recommandée puisqu’elle vous permet de gagner en visibilité. En revanche, tous les avis ne sont pas de bonne foi et certains peuvent être faux. Il peut s’agir de commentaires émanant d’identités frauduleuses n’ayant jamais mis les pieds dans l’établissement critiqué ou jugeant sévèrement des produits non testés.

La détection des faux avis

Cette pratique de création de faux avis est plus étendue qu’on ne le croit. Pourtant des centaines de contrôles sont menés chaque année. La méthode miracle n’existe pas, mais certaines entreprises exposées à la concurrence, dont Lidl possèdent des techniques pour se protéger contre les faux avis.

Parmi les méthodes de détection utilisées, il est possible de vérifier si le consommateur a un vrai profil client. Si ce dernier n’a mis qu’un avis négatif sur une plateforme d’avis, il est très probable qu’il s’agisse d’un faux avis. En effet, la plupart des consommateurs qui publient des avis ont tendance à en rédiger plusieurs, sur divers produits ou services et sur plusieurs plateformes.
Lidl conseille aux consommateurs de multiplier les sources d’information et d’avis sur les produits.

Le contrôle des avis négatifs par les plateformes

Face aux faux avis, les modérateurs des plateformes chargés de valider les avis, prennent plusieurs jours pour les vérifier avec certitude avant de les valider. Sur la majorité des plateformes d’avis, la présentation se fait de manière chronologique. En d’autres termes, les internautes ont accès en priorité aux derniers commentaires qui sont publiés.

Cette pratique s’étend dans tous les domaines de la consommation. Qu’il s’agisse de fournitures de services ou de services à la personne. Un avis négatif peut être interprété comme faux dès sa publication. Lidl rappelle qu’il faut être très vigilant sur la confiance qu’on peut accorder à ceux-ci.