La Gestalt-thérapie : pourquoi et où trouver un praticien ?

Cette thérapie est très adaptative, elle traite aussi bien les individus seules que les couples. Mais peut aussi s’occuper de soucis relationnels entre membres d’une famille, d’un groupe ou de salariés d’une entreprise. Ses capacités de mise en pratique sont larges, voire même illimitées.

La Gestalt-thérapie pour dépasser ses blocages et passer à l’action

C’est le psychanalyste allemand Fritz Perls qui a lancé la Gestalt-thérapie. Elle permet d’avoir une vision d’ensemble de soi-même afin de se donner les moyens de changer les comportements qui nous gênent, qui nous entravent.

Grâce à une série d’exercices de mise en scène, le praticien amène le ou les patients à se dévoiler et à se comprendre. Il offre alors, par ses jeux de rôle, l’opportunité d’un développement personnel. Que les problèmes soient d’ordre émotionnel, relationnel ou psychosomatique, la Gestalt-thérapie saura faire sauter tous les barrages qui empêchent le patient d’avancer et de profiter pleinement de sa vie.

Petit détail qui a son importance tout de même, il faut savoir que c’est un travail sur soi qui s’étirera, au moins, sur quelques années, selon, évidemment la gravité du frein limitant. Mais commencer est déjà le début du changement, et après quelques séances, une confiance en l’avenir pointe déjà son nez, en principe.

Certains l’élèvent en art de vivre directement et en font un fonctionnement à part entière dans leur propre vie à chaque instant. Le patient est guidé, mais jamais emmené dans une direction précise, c’est à lui de trouver son chemin par tout un tas d’exercices élaborés dans cet objectif. C’est une technique qui convient et s’adapte à tous.

Qui peut pratiquer la Gestalt-thérapie ?

Le praticien souhaitant pratiquer cette méthode doit avoir suivi, obligatoirement, une formation à l’exercice de la Gestalt-thérapie. Il doit avoir, de préférence dans ses bagages, des connaissances en Sciences humaines ou en psychologie et doit avoir, à tout prix, derrière lui un travail thérapeutique de deux ans minimum. Les études s’étalent sur trois, quatre années en principe.
Pour les patients, pas de souci, de ce côté-là, aucune contre-indication n’existe. Même un traitement médicamenteux qu’il soit léger, voire lourd, n’empêche aucunement la mise en place d’une Gestalt-thérapie en parallèle. Enfant, adulte, handicapé mental ou physique, tout le monde peut pratiquer la Gestalt-thérapie.

Relation compliquée, deuil, timidité, agressivité, dépendance, isolement, etc., voici sont quelques-unes des problématiques que la Gestalt-thérapie traite à travers ses séances de mise en scène. Se dévoiler à soi-même afin d’arriver à se dépasser, c’est ce que propose cette psychothérapie de courant humaniste.

Ayant de très bons résultats, elle est aujourd’hui très répandue. Il n’y a pas de bon ou de mauvais moments pour entamer une Gestalt-thérapie. Si la personne en ressent le besoin, il ne faut pas hésiter à contacter un therapeute gestalt formé à cette méthode. De plus en plus de praticiens ont ce bagage, de part le monde. Ils proposent cette approche afin que tout le monde arrive à surpasser ses barrages inconscients.