Monument funéraire : lequel choisir pour immortaliser un proche défunt ?

Pour immortaliser un être cher décédé, les proches doivent prendre certaines dispositions et faire des réalisations sur son lieu d’enterrement afin de mieux lui rendre hommage. Parmi ces réalisations, il y a le monument funéraire. De quoi s’agit-il ? Le monument funéraire peut être défini comme un ouvrage d’architecture qui a pour rôle de matérialiser l’emplacement d’une sépulture et de perpétuer le souvenir d’un être cher décédé. Le monument funéraire permet donc de transmettre le souvenir d’une personne à la prospérité. C’est une réalisation courante utilisée par de nombreux peuples depuis très longtemps. Avec le temps, la réalisation du monument funéraire s’est diversifiée. Il existe donc plusieurs types de monuments funéraires. Afin de vous permettre de faire le choix nécessaire pour immortaliser un proche défunt, nous vous invitons à découvrir les différents types de monuments funéraires.

Le caveau funéraire

Le caveau funéraire est une construction souterraine qui accueille les cercueils et parfois les urnes des personnes décédées. Ce type de monument funéraire peut être individuel, c’est-à-dire qu’une seule personne peut y être enterrée. Le caveau funéraire peut aussi être familial. On peut donc y enterrer plusieurs membres d’une même famille. Vous pouvez demander un devis monument funéraire auprès d’une société spécialisée.

La cavurne

La cavurne est une sorte de caveau funéraire qui est spécialement destiné à l’inhumation d’urnes funéraires. Pour cela, ses dimensions ne sont pas les mêmes que celles d’un caveau classique. Elles sont moins importantes. Il faut aussi noter que la taille des cavurnes dépend surtout de la taille des urnes funéraires. Le prix de la cavurne n’est pas très élevé.

L’enfeu

L’enfeu est une sorte de caveau en élévation. C’est une case hors sol dans laquelle est placé le cercueil. L’enfeu peut accueillir un ou plusieurs cercueils. Il est surtout utilisé dans le sud de la France et de l’Europe. Cela peut s’apparenter à un columbarium, mais pour des cercueils et non des urnes. L’enfeu était réservé aux nobles, ce qui fait qu’il est moins répandu.

Le columbarium

Le columbarium est un lieu où sont déposées les urnes cinéraires contenant les cendres des défunts. Cette alternative à la cavurne permet aux proches du défunt d’avoir un lieu où se recueillir, même si les cendres ne sont pas enterrées.

La sépulture en pleine terre

Comme son nom l’indique, la sépulture pleine terre est une tombe creusée à même la terre, où les cercueils sont superposés les uns au-dessus des autres, et à laquelle il faut ajouter 1 m de terre par-dessus. L’inhumation en pleine terre ne nécessite donc pas de construction souterraine telle qu’un caveau. Par conséquent, le cercueil est enseveli directement dans la terre. Le coût de cet enterrement est donc plus petit que celui d’un caveau funéraire.