Utiliser un outil de netlinking pour faire décoller son référencement web

Le référencement d’un site web repose sur deux piliers fondamentaux. Le premier consiste en une série d’optimisations à apporter à l’intérieur même du site web. Le deuxième pilier concerne tout ce qui se passe à l’extérieur du site. Il s’agit de l’ensemble des liens externes qui pointent vers le site Internet et c’est ce que l’on appelle le netlinking. Cette discipline nécessite un fort investissement si l’on souhaite faire progresser un site web jusqu’en tête du classement de Google.

A travers cet article nous allons étudier comment il est possible de s’appuyer sur un outil de netlinking pour bâtir un réseau de backlinks externes puissants.

Qu’est-ce qu’un outil de netlinking ?

Un outil de netlinking est une plateforme seo qui rassemble un certain nombre de fonctionnalités utilisées pour rechercher, trouver, acheter ou échanger des backlinks. Il existe plusieurs outils sur le marché qui permettent de remplir ces différentes missions. Chacun de ces outils a ses particularités et répond plus ou moins bien aux différents critères de goûts des différents consultants seo et agence web. Certains outils de netlinking sont plus complets que d’autres, certains sont plus ergonomiques et certaines sont plus chers que d’autres.

Découvrez désormais ce que l’on peut attendre en général de ce type d’outil de netlinking.

La recherche de backlinks

L’une des fonctionnalités de base de ce type d’outil est de pouvoir effectuer des recherches de spots. Avant d’acheter un lien, il est important de pouvoir comparer les différentes propositions présentes dans l’outil.

Certains outils fournissent tout simplement un moteur de recherche permettant de saisir des mots clés ou bien de filtrer par thématique de site.

D’autres outils fonctionnent différemment et c’est le moteur interne qui fournit à l’utilisateur une suggestion personnalisée de spots. Ces deux types d’utilisation sont assez différents et chacun pourra choisir ce qui lui convient le mieux.

Quoi qu’il en soit, une fois que la liste de propositions apparaît, il est important de pouvoir distinguer le bon grain de l’ivraie. Pour cela l’outil dispose généralement de différents indicateurs seo qui donnent des indications précieuses sur la qualité potentielle des backlinks à acheter. C’est ce que nous allons étudier dans le paragraphe suivant.

Les indicateurs SEO présents dans l’outil

La force d’un backlink dépend en grande partie du site sur lequel il est déposé. Pour jauger de la puissance d’un site distant, les experts SEO utilisent des indicateurs chiffrés fournis par différents outils du web. Parmi les plus connus, nous pouvons citer : Moz, Majestic, Href, SemRush. Il en existe d’autres.

En fonction du niveau d’exigence de l’utilisateur, celui-ci pourra s’appuyer sur un nombre plus ou moins grand d’indicateurs. Nous allons toutefois aborder les plus courants.

  • Le Trust Flow (TF) : schématiquement cet indicateur renseigne sur le niveau de qualité ou de confiance attribué au site web. Il s’agit d’une note allant de 0 à 100 (100 étant la meilleure note possible attribuée à un site). Plus un site reçoit des liens entrants provenant de sites à fort trust flow et plus le trust flow de ce site grimpera.
  • Le citation Flow (CF) : cet indicateur augmente à mesure que d’autres sites créés des liens vers le site étudié. Il s’agit d’une mesure proportionnelle à la quantité de lien qu’un site reçoit et cela indépendamment de la qualité des liens. Contrairement au Trust Flow, cet indicateur ne ce soucie pas du niveau qualitatif.
  • Le nombre de liens entrants vers le domaine : cet indicateur parfois présent sur les outils seo, indiquent le nombre de liens que reçoit un site.Cela permet d’avoir une idée de l’importance du maillage externe d’un site web. Un site ayant que très peu de liens entrants est souvent moins intéressant que l’inverse.
  • Le Domain Authority (DA) : Cet indicateur est fourni par l’outil Moz qui tente de mesure la puissance d’un nom de domaine sur la base de plusieurs dizaines d’indicateurs. Parmi eux, sont bien entendu pris en compte la qualité et la force des liens externes reçus.

Certaines plateformes de netlinking proposent leurs propres systèmes de notation. Elles font généralement une combinaison secrète des différents indicateurs publics pour vous proposer une note finale. Ce type de formule est plutôt avantageux pour les utilisateurs débutants. Cela leur permet de ne pas avoir à comprendre l’ensemble des indicateurs. Ils peuvent ainsi s’en remettre au jugement interne de l’outil de netlinking qu’ils utilisent.

A l’inverse, les experts SEO préfèrent généralement disposer des indicateurs bruts. Ils peuvent ainsi bâtir un jugement sur la base de leur expérience et de leurs connaissances fondamentales.

Les tarifs pratiqués par les outils

Là encore il peut y avoir de fortes différences entre les différents outils du marché. Les commissions retenues par les plateformes peuvent varier ainsi que la qualité des sites affichés. Un spot présentant des métriques exceptionnelles sera forcément vendu plus cher qu’un petit site insignifiant.

Bien qu’il y ait des exceptions, un haut niveau de prix est souvent synonyme de spot à fort potentiel.

Certains outils proposent des prix fixes. Ils indiquent un niveau de prix en fonction de la note d’un spot. Par exemple, ils peuvent vendre tous les spots ayant un Trust Flow entre 20 et 30 à un prix fixe, et vendre ceux situés entre 30 et 40 à un autre prix fixe.

D’autres outils fonctionnement de manière plus flexible : chaque site distant peut être libre de proposer son prix, au risque de ne pas du tout être compétitif. Sur ce type d’outil, l’utilisateur devra être très vigilant car il peut aussi bien faire une excellente affaire en acheter un lien sous-évalué tout comme acheter un lien surévalué.

Les deux modes de fonctionnement présentent donc des avantages et des inconvénients.

Le temps de livraison d’un backlink

Lorsque l’on passe commande pour un bakclink à l’intérieur d’un article sponsorisé unique, il faut attendre un certain temps avant d’être livré. Chaque outil de netlinking dispose de ses propres performances en termes de temps de livraison.

Pour bien comprendre de quoi dépend cette durée, il faut prendre en considération l’ensemble des étapes à franchir.

Une fois la commandée passée, la première étape consiste à rédiger l’article. Cette étape prendra plus ou moins de temps en fonction de la disponibilité des rédacteurs et de la taille et de la complexité de l’article à rédiger. Certaines opérations de netlinking demandent la création d’articles s’appuyant sur des sujets très techniques. Si le rédacteur a beaucoup de travail de recherches à effectuer, alors le temps de rédaction s’allongera.

Une fois l’article rédigé, il faut le transmettre à l’éditeur du site distant afin qu’il soit publié. Là encore, des divergences en temps peuvent apparaitre. Certains sites éditeurs ont l’habitude de traiter à la chaîne ce type de demande et sont très réactifs. D’autres sites plus nichés interviennent moins souvent dans une collaboration avec un outil de netlinking, et vont être moins réactifs.

Ces différents paramètres expliquent en partie pourquoi les temps de livraison d’un backlink à l’autre peuvent varier de manière significative. Mais dans bien des cas l’attente en vaut la peine, car obtenir un beau backlink sur un site bien spécialisé au sein d’un article de qualité, est un atout puissant dans une stratégie de référencement naturel.