Arrêter de fumer grâce à la cigarette électronique les anciens fumeurs témoignent

Malgré la renommée actuelle de la cigarette électronique, certains hésitent encore à y faire appel pour leur cure de désintoxication. Ils ne doutent pas spécialement des marques, mais de la réelle efficacité du produit. Pour mettre un terme aux rumeurs, les anciens fumeurs décident donc de témoigner de leur expérience.

C’est plus facile

Avec la e-cigarette, la cure est plus facile si l’on compare avec les anciennes techniques pour arrêter de fumer comme les patchs ou encore les gums.

 

  • Aucune sensation de manque

 

Ici, il n’y a véritablement pas de sensations de manque. Au début de la cure, vous aurez encore une petite dose de nicotine dans le e-liquide. Vous devez simplement diminuer cette dose en fonction des indications des médecins ou des vendeurs. En tous les cas, comme votre organisme peut encore en consommer, vous ne serez pas tiraillé entre votre envie d’arrêter et le manque.

 

  • Aucun symptôme de désintoxication

 

D’ailleurs, aucun des symptômes de la désintoxication ne vous sera imputé. La e-cigarette est non seulement efficace, mais propose une cure en tout confort pour les fumeurs occasionnels ou les grands fumeurs.

Avec cet appareil, vous ne risquez pas de prendre du poids. Vous ne ressentirez pas la faim. Vous ne serez pas irritables ni stressés et ne serez victimes d’aucune saute d’humeur. Vous serez plus agréable à vivre pour votre entourage.

 

  • Une cure qui suit votre rythme

 

La cure se fait à votre rythme. Le voisin peut le faire en 5 mois, parce qu’il a beaucoup de volonté et que son addiction n’est pas réellement prononcée. Vous pouvez le faire en un an si besoin est. Vous n’êtes après tout en concurrence qu’avec vous-même.

Pour être sûr de bien faire les choses, il faut peut-être faire appel à un médecin qui jugera de manière objective la quantité de nicotine à utiliser au fur et à mesure que votre désintoxication avance. C’est le cas notamment de la majorité des anciens fumeurs.

 

  • Les accessoires sont accessibles en quelques clics

 

La cure est d’autant plus facile que le grossiste cigarette électronique est aujourd’hui accessible en ligne. Il suffit de quelques clics pour se renouveler son matériel. Ce qui permet aussi de limiter les risques de rechute.

Les tarifs proposés par ces plateformes dédiées varient au cas par cas. Le prix des e-cigarette change selon les marques, la taille et la génération. En tous les cas, ce sera toujours moins cher que le coût d’un paquet de cigarettes que vous fumiez avant par jour. Le liquide de cigarette high-tech dure en effet plus longtemps.

C’est plus agréable

Le confort d’utilisation des cigarettes électroniques en a séduit quelques-uns. Selon eux, vapoter est plus agréables que de fumer.

 

  • Vapoter se fait n’importe où

 

Aucune loi ne régit par exemple le vapotage. Vous n’avez donc plus à être séparé de vos avis et de votre famille dans les endroits publics. Vous pouvez même le faire dans les transports en commun.

 

  • Les dépenses sont moindres par rapport à la cigarette classique

 

Comme mentionnées, les dépenses sont moindres avec le vapotage qu’avec la cigarette classique. Généralement, une réserve de e-liquide vous dure plus longtemps qu’une boîte de cigarette. C’est d’autant plus vrai dans la mesure où vous essayez d’arrêter et que vous limitez donc la consommation.

Sur les plateformes de grossiste de cigarette électronique, plusieurs marques vous seront proposées pour quelques dizaines d’euros.

 

  • Le retour à la société se fera facilement

 

Comme la fumée de cette cigarette nouvelle génération ne présente aucun risque, vous n’aurez pas de mal à vous réintégrer dans la société. Surtout que les produits peuvent contenir des senteurs différentes. Vous sentirez mieux. Vous serez mieux accepté par votre entourage. Ces derniers qui salueront d’ailleurs au passage le courage dont vous faites preuves en mettant fin à votre addiction.

Pas de risque de rechute

Certains hésitent à se lancer dans une cure de désintoxication au tabac à cause de la rechute. En moyenne, 2 fumeurs sur 5 retombent dans leur travers après le sevrage avec les anciennes techniques. Ce n’est pas le cas avec la e-cigarette.

 

  • 3 ans sans fumer : quelles sont les conséquences ?

 

Pour Madame X, cela fait 3 ans qu’elle a troqué la cigarette contre le vapotage.  C’est une cure personnalisée qui permet de limiter les risques de rechute dans la mesure où si besoin est, on peut changer le taux de nicotine contenu dans les liquides en fonction du niveau de son addiction.

En 3 ans, elle a non seulement retrouvé une hygiène de vie, mais aussi son énergie et sa vivacité d’an temps. Elle peut courir sans s’essouffler. Désormais, faire du jogging est un véritable plaisir. Elle est aussi de meilleure humeur et plus détendu, car il n’y a plus l’envie pressante de sortir en griller une.

De plus, le vapotage lui a permis de retrouver un teint lumineux ! Ce qui ne gâche rien. Elle se sent plus féminine et plus confiante que jamais. Sans les pauses cigarettes incessantes, elle est plus productive au bureau. Ce qui lui vaut les félicitations de ses patrons.

 

  • Le premier jour sans nicotine se passe naturellement

 

Mr Y craignait surtout la fin de la cure, à savoir, le premier jour sans nicotine dans le sang. Quand il a utilisé les patchs de sevrage, ce fut très difficile à vivre. Si bien que pour se sentir mieux, il a rechuté. Mais avec la e-cigarette, ce ne fut pas le cas. Si l’on suit bien le programme, cette première journée se déroulera naturellement. On se sent d’ailleurs plus léger et plus fort.

En guise de placebo, il a gardé sur lui la e-cigarette avec un taux de nicotine à 0 %. Quand le manque lui vient, le geste de fumer suffit amplement. En quelques années, il est passé de 1 paquet de cigarettes par jour à quelques tafs d’une cigarette électronique sans nicotine. Ce qui fait la fierté de sa famille, et notamment, de ses enfants.