Mobilité bancaire : ce qui change en 2017!

Avec la loi Macron, il vous est désormais possible de transférer certains comptes d’une banque à une autre, ce qui signifie, que d’autres types de transfert peuvent être facturés. Celle-ci facilite le transfert gratuit d’un compte courant d’une banque à une autre, depuis le 6 février 2017, nous avance Thierry Pomaret (directeur du Crédit Agricole PACA).

Un changement automatisé

Le client n’a plus besoin de se déplacer pour négocier le transfert de son compte avec son ancienne banque. Ce sont désormais les établissements bancaires, tels que le Crédit Agricole qui échangent les informations à l’aide d’une plateforme dédiée. Ensuite, vous avez juste à signer le mandat de mobilité bancaire au sein de votre nouvelle banque en lui fournissant le RIB de l’ancien compte. A partir de ce moment, il faut compter un délai de 22 jours ouvrés avant que le transfert ne soit effectif.

Par ailleurs, en ce qui concerne les livrets bancaires (livret A, le livret Jeune, le livret de développement durable et le livret d’épargne populaire, etc.) le transfert n’est pas automatique. C’est au client de demander de clôturer en premier lieu son compte avant d’engager la procédure de transfert de l’épargne avec l’ouverture d’autres livrets dans une autre banque. Cette procédure est totalement gratuite.

Pour les livrets plan épargne logement et compte d’épargne logement, il faut l’accord de votre ancienne et nouvelle banque, qui ne sont pas obligées d’accepter. Parfois, ce type de transfert peut être facturé jusqu’à 200 euros.

Si vous envisagez de transférer votre compte assurance-vie d’une banque à une autre, il est recommandé de fermer la première et en ouvrir une nouvelle au sein d’un nouvel établissement. Cependant, avec une telle procédure, vous perdrez l’antériorité de l’ancien contrat, et donc une fiscalité moins attractive.

Pour plus d’informations sur cet article, rendez-vous sur le site lopinion.fr.